Plan de la destruction de l'Église catholique

En complément de E.S. 1025 ou les mémoires d'un Anti-Apôtre

Sommaire

- Introduction

- Le plan d'ensemble

- L'Église mondiale

- Liquidation des habits religieux

- Les choses sans importances

- La Messe est un repas

- Changer la signification de L’Eucharistie

- Plus de vénération pour la Sainte Vierge ni pour les Saints

- Les exécutants du plan de Destruction de l’Église

- Note du Traducteur

Introduction

1) ORIGINE :

Le Dr JÉRÔME DOMINGUEZ - New-York. - 1974

Traduction du texte anglais en allemand réalisé par les FRANCISCAIN MINIMS du Couvent «DER VERGEL»

- Mexico 14 DF (brochure n°14)

2) Traduit de l'allemand en français par Émile DURANG, qui avait été mis au courant de l'existence d'un mouvement de déstabilisation de l'Église en septembre 1958 - trois semaines avant la mort de Pie XII.

- Libelles adressé aux Évêchés d'ITALIE leur diffusant des idées novatrice, dont certaines avaient leurs origines dans les sermons prêchés à la Cathédrale de MILAN par l'Archevêque en place après 1954.

- Idées retrouvées dans le PLAN publiées une quinzaine d'années plus tard !

- Idées qui se sont réalisées dans l'Église Conciliaire depuis.

L'étude de ce Plan de la Destruction de l’Église Catholique présente un intérêt extraordinaire en l'état actuel de la question.

La première édition de cette brochure datait du 1er JUILLET 1973. Son analyse a été confirmée par les faits.

II nous reste un recours fervent à l'Archange SAINT MICHEL pour lui demander l'anéantissement de ce plan diabolique.

L’auteur dédie cette oeuvre à son épouse GLADYS, défenseur de la vérité.

Haut de page

Le plan d'ensemble

Un de mes clients, désirant rester inconnu, déposa un jour dans la salle d'attente de ma consultation médicale une grande enveloppe fermée. Comme personne ne se présentait pour récupérer cette enveloppe oubliée, après deux mois je décidais de l'ouvrir pour la transmettre à qui de droit. À ma grande surprise, j'y trouvais

"LE PLAN de la DESTRUCTION de l’ÉGLISE CATHOLIQUE" : sans adresse, ni signature! Après étude critique et confrontation avec la réalité sa publication s'imposait ! Nous avons le devoir d'informer nos frères catholiques, de les mettre en garde !

Dans ce PLAN on faisait état de l'existence de plus de 1300 agents communistes devenus prêtres catholiques en vue de détruire de l'intérieur L'ÉGLISE du CHRIST ! Je ne puis vérifier ce renseignement. Par contre le PLAN d'ensemble est un véritable chef d'oeuvre de guerre psychologique, qui, s'il est réalisé, peut faire éclater l'ÉGLISE CATHOLIQUE depuis ses fondations.

D'après ce plan l'Église devrait être détruite en l'an 1980 J'ai donc cru de mon devoir de le publier pour permettre à de nombreux prêtres et de catholiques d'être informée à temps, d'ouvrir les yeux pour constater les réalités et d'agir avant qu'il ne soit pas trop tard !

Attention, cher ami ! Quelqu'un s'acharne contre l'ÉGLISE ! Ouvres tes yeux ! Réveilles- toi, car le diable est en pleine action !

En effet, ce PLAN semble parfait. Il se compose de trois parties :

La 1ère concerne le plan concret de la destruction,

La 2ème explique la manière de réaliser, point par point

La 3ème partie désigne ceux qui doivent l'exécuter.

La réalisation du plan est d'une simplicité incroyable. Elle consiste d'implanter dans le coeur des fidèles :

L'AMOUR et la VÉNÉRATION pour l'HOMME et d'en extirper L'AMOUR et la VÉNÉRATION pour DIEU !

L'argumentation prévue est la suivante : dès que L'AMOUR de DIEU aura disparu, les hommes ne seront plus capables de s'aimer et ils se haïront. (Ouvrez les yeux et constatés l'ENDOCTRINEMENT de la HAINE par les communistes - note du traducteur en langue allemande). Ainsi l'objectif consiste tout simplement de modifier la loi divine principale : "AIMES TON PROCHAIN COMME; TOI-MÊME" en supprimant la première partie qui demande : "AIMES DIEU AVANT TOUTE CHOSE, DE TOUT TON COEUR, DE TOUTE TON AME ET DE TOUTES TES FORCES".

Le plan est très séduisant, car tout est soumis à la grande mission de l'AMOUR DU PROCHAIN. C'est au nom de l’AMOUR que l'on pourra mobiliser la collaboration confiante des bons catholiques, de leurs prêtres et leurs Évêques, qui s'engageront dans la RECHERCHE DE L’AMOUR DU PROCHAIN, aux dépens... en négligeant... supprimant temporairement... toute RECHERCHE DE L’AMOUR DE LA SOURCE DE TOUT AMOUR. Finalement au NOM de l'AMOUR on finira par propager la HAINE POUR L'ESSENCE-MÊME de L'AMOUR : c'est-à-dire DIEU !

Ne sentez-vous pas, chers amis, l'incomparable TRANSFERT de SENTIMENTS que ce plan cherche à opérer ? Après l'énumération des détails prévus dans ce plan et les prévisions de leurs incidences on devra conclure qu'il est diabolique :

- qu'il conduira à la DESTRUCTION DE L'ÉGLISE DU CHRIST de l'intérieur,

- qu'il conduira au DÉTRÔNEMENT DU CHRIST dans le coeur des chrétiens, et, enfin :

- à la DESTRUCTION de l’AMOUR DU PROCHAIN qui ne peut exister sans sa référence à sa base fondamentale : L'AMOUR DE DIEU.

Le Plan d'ensemble en a tenu compte !

Notez- donc, que si dans la description de ce plan vous constatez des faits, qui existent déjà dans la réalité de votre entourage, sachez qu'il n'y a pas de hasard.

Haut de page

L'Église mondiale

Dans son introduction le Plan fait remarquer que c'est la SAINTE ÉGLISE CATHOLIQUE, qui est le bloc fondamental, qui porte toutes les Églises dites Chrétiennes. D'où la nécessité de démolir en priorité les fondations de L'ÉGLISE CATHOLIQUE. En effet, cette démolition réalisée, toute la Chrétienté s'effondrera ! Il faut commencer par le vocabulaire : le mot "SAINT" dirige la pensée vers DIEU qui est la "SAINTETÉ" même; ce mot rappel est donc à proscrire. On peut s'en passer en rappelant la priorité de notre rapprochement avec nos frères protestants. Dire que notre ÉGLISE EST "UNE" (unique) et SAINTE les offenserait. La locution de "l’ÉGLISE CATHOLIQUE UNIQUE ET SAINTE" doit donc être abandonnée d'ici l'an 1980. Un autre mot inutile "CATHOLIQUE" il est lié à l'adoration de DIEU et au culte rendu à la SAINTE VIERGE ; d'où la nécessité de l'oublier. C'est d'ailleurs très simple: on remplace CATHOLIQUE par "UNIVERSEL" ce qui revient finalement au même ! Mais on a supprimé ce rappel à l’ADORATION DE DIEU et du CHRIST lié à "CATHOLIQUE". D'ailleurs en l'an 1980 l’ÉGLISE UNIVERSELLE réunira toutes les Églises du monde et comprendra aussi les Juifs, les Musulmans, les Hindous etc. Le premier et le seul commandement de cette ÉGLISE UNIVERSELLE se réduirait à L'AMOUR DU PROCHAIN comme de soi-même. Bien sûr subsisterait encore un DIEU tout de bonté; si bon qu'il ne punit pas; et parce qu'il ne punit pas c'est qu'il ne peut pas punir; et de ce fait tout le monde l'oubliera rapidement : il n'existera plus !

C'est, bien entendu, l'objectif final du plan. Mais il doit être préparé à l'avance pendant de nombreuses années à partir de réalisations simples. La durée prévue pour la mise en place est estimée à environ 25 ans; il faut donc savoir patienter, avoir de l'endurance et, avant : s'assurer de la collaboration d'Évêques, de prêtres et de bons catholiques. Bien entendu il faut toujours agir au nom de "l’AMOUR", de "L’AMOUR DU PROCHAIN" au début, en se rappelant que ce terme doit disparaître dans la suite parce que initialement il est lié à "L’AMOUR DE DIEU ET DU CHRIST", à "l’AMOUR DE LA SAINTE VIERGE" et de "TOUS LES SAINTS". Alors on n'agira plus que par "AMOUR", il sera Facile de remplacer un mot par un autre censé dire la même chose. "AMOUR" fait plus moderne, est facile à comprendre par le peuple et peut donc réunir rapidement tout le monde.

Tout cela, je le répète, n'est, qu'une partie du plan.

L'exécution doit commencer par des choses simples ; en éliminant des notions d'importances secondaires ; en provoquant une fausse piété de compassion au bénéfice des NON-CATHOLIQUES ; en se rapprochant d'eux et en ayant soin de ne pas les choquer par des termes catholiques démodés, rappelant des notions sans importance.... Nous en reparlerons au chapitre suivant de ces choses sans importance qui marquent le début du plan des 25 premières années.

Car il reste encore à situer la notion de PIÉTÉ. Elle est reconnue également comme superflue : on la remplacera par TRAVAIL et par PITIÉ. Ils sont censés exprimer la même attitude envers nos frères, mais excluent les rapports à DIEU au CHRIST, à la SAINTE VIERGE. Dorénavant le terme PIÉTÉ sera appliqué aux personnes pieuses, hypocrites, sans caractère. Il pourrait bien situer le comportement d'une vieille femme, qui, n'ayant rien à faire, se rendrait à l'Église comme passe-temps.

Haut de page

Liquidation des habits religieux

La première opération du plan prévoit de libérer les personnes de signes extérieurs, qui sont déclarés être sans importance. Pendant un premier temps on inculquera aux gens l'abandon des médailles et des scapulaires considérés comme inutiles; et aux prêtres et religieux et religieuses de s'adapter au monde laïc en changeant partiellement leurs habita religieux puis en les abandonnant dans la vie courante. Toutes ces modifications semblent sans importance mais déclare le PLAN - ils certifiaient le choix des vies vouées à DIEU, au CHRIST, à la SAINTE VIERGE en public, témoignages permanents à supprimer en première urgence - premier point de liquidation prévu dans le plan, il y a vingt ans!

En supprimait ces formes extérieures de témoignages de vies consacrées à DIEU on s’est attaqué, également, au recrutement des âmes susceptibles de s'y consacrer, en niant toute spécificité dans les vocations religieuses devenues mondaines officiellement, c'est-à-dire : engagées au culte de l'HOMME. Ce point important du PLAN a été réalisé en collaboration avec le CONCILE VATICAN II.

En effet, celui-ci avait commencé par l'Ouverture au Monde, puis déclaré démodés et vieux jeu tous ces habits (religieux), pour ensuite diffuser l'idée que prêtres, religieux et religieuses en habit "mondain" pourraient avoir une action "apostolique" plus efficace dans les différentes couches sociales, en avouant finalement que les habits et insignes religieux constituaient des obstacles aux rencontres avec nos "FRÈRES PROTESTANTS"... sans parler des "AUTRES" religions !

Si la première partie du PLAN est réalisée : chacun peut le constater, reste la partie qui a trait à la LIQUIDATION TOTALE DE TOUS LES ORDRES RELIGIEUX. Nous y assistons : d'une part par l'abandon des communautés par les religieux et religieuses par introduction de Séances Officielles de Contestations des Règlements dans tous les Ordres et toutes les Communautés et les MODIFICATIONS introduites sous le Vocable de LA MISE A JOUR ; par le REJET DE VOCATIONS qui refusent de s'adapter aux MONDANITÉS introduites ; par le MASQUE DE PRECISIONS DES ENGAGEMENTS RELIGIEUX présentés aux candidats... etc.

La liquidation du CIERGE SÉCULIER s'est fait "en parallèle" avec celui des Ordres Religieux en y ajoutant l'OBJECTIF DU MARIAGE DES PRÊTRES. Car une fois mariés, ils ne sont plus considérés comme prêtres : Finie l'image du prêtre vouant sa vie entière au CHRIST. Chaque fidèle pourrait donc faire fonction de prêtre. Finalement plus aucune le fera. Sur ce point précis le PLAN n'a pas encore enregistré de succès définitif. Il compte réussir avant l'an 1990 n'ayant pu réussir pour une date antérieure qui avait prévu l'Année Sainte 1975 ! Mais les agents infiltrés continuent leur mission dans l'ÉGLISE CATHOLIQUE ils se serviront même des bons catholiques, des prêtres, religieux & religieuses, des Évêques - fait qui paraît invraisemblable – pour saboter et finalement détruire le sacerdoce. Vous le constaterez encore....

Il nous faut rappeler également, que l'abandon programmé des habits religieux a été complété par l'abandon des couvents par les religieux & religieuses. L'idée de base relevant toujours de se rapprocher du peuple-frère qui a besoin d'eux. Par exemple : une carmélite peut faire beaucoup de bien en soignant les malades, en s'occupant d'écoles etc. Qui d'entre nous ne serait pas sensible à un appel de détresse de notre prochain, qui souffre, qui pleure, qui est dans la misère.... surtout quand on rappelle que c'est le CHRIST lui-même, qui souffre, qui pleure ?

Dans l'exploitation de cette sensibilité chrétienne le PLAN a remporté un grand succès. Beaucoup de couvents ont cessé d'exister, les religieuses les ont abandonnés pour s'installer dans les logements, des chambres garnies proches de leur "apostolat". Les sanctuaires d'AMOUR DE DIEU sont fermés ! puis vendus aux "BÉNÉFICIAIRES du PLAN" qui suivent de très prêt ces "bonnes occasions" d'Héritage de la CHRÉTIENTÉ…

C’est la disparition de ces FLAMBEAUX éclairante l’AMOUR DE DIEU ET DU CHRIST entretenus par les âmes engagées dans une vie religieuse offerte au CHRIST, ces flammes qui éclairent toute la CHRÉTIENTÉ !

En abandonnant ces "CHATEAUX-FORTS DU CHRIST" et leur mission religieuse pour s'incorpore au MONDE et SERVIR SES ENGINS en communion avec les DESINFORMATIONS à la mode parmi les "frères & soeurs de la rue", en suivant la masse, elles perdront leur vocation religieuse. Pour mieux "aimer le prochain sur place" ils abandonneront complètement l'état religieux : l'AMOUR DE DIEU. Le but du PLAN est alors atteint ; L'HOMME sera alors sur le trône de Dieu ; L’HOMME devenu DIEU, DIEU sera déclaré inexistant.

Le PLAN reconnaît que les couvent & maisons religieuses sont des FORTERESSES DE L'AMOUR DE DIEU : leur disparition fera oublier DIEU au bénéfice de L'HOMME !

Chers prêtres, chers religieux & religieuses : AU NOM DE L'AMOUR DE DIEU ! Remettez vos habits religieux ! A chaque pas dans la rue vous témoignerez de l'AMOUR DE DIEU ET DU PROCHAIN cent mille fois mieux que dans mille discussions ou mille gestes pour l'amour du prochain. Vous serez des signes vivants de l'AMOUR DU CHRIST qui continue d'exister dans votre vie !

Soyez fiers d'être des appelés de DIEU et, par votre témoignage, battez le rappel des vocations auxquelles vous transmettrez le flambeau quand votre mission sera terminée en ce bas monde et que vous en rendrez compte à DIEU !

Permettez-moi de faire état d'un fait vécu : Désirant assurer l'éducation religieuse de mon fils de six ans, je l'ai inscrit dans une École Catholique de religieuses. Elles avaient opté pour la tenue mondaine. Arrivé en présence de la directrice, mon fils l'interpella : "Pourquoi n'êtes-vous pas en habit religieux ? avez-vous honte que les gens sachent que vous êtes une religieuse ? La directrice rougi comme une tomate sans répondre... Après deux ans passés à cette école, mon fils a complètement oublié l'existence de religieuses : ce ne sont plus que des maîtresses d'école... comme si DIEU avait oublié de se montrer dans cette école !

Haut de page

Les choses sans importances

Dans le précédent chapitre nous avons signalé que la 1ère partie du PLAN prévoyait de "libérer" les gens des signes extérieurs en leur faisant admettre qu'ils sont sans importance, voire qu'ils blessent la sensibilité de nos "FRERES NON-CATHOLIQUES" d'où l'action prévue en vue de la suppression des "Costumes-Habits Religieux" et complétée en vue de l'abandon du port de scapulaire, de médailles, de chapelets ! Ces objets, ces souvenirs religieux "respirent" une atmosphère religieuse et incitent à des pratiques et des prières nous rappelant le CHRIST DIEU, LA SAINTE VIERGE ET LES SAINTS, LES ANGES et les DÉFUNTS.... Le PLAN désire nous "libérer de ces influences religieuses qu'il ne peut admettre et dont il veut, à tout prix, libérer le MONDE ! Il déclare donc "II est nécessaire de répéter, que ce sont des signes de "PIÉTÉ", des signes extérieurs, des choses sans intérêt; qu'ils blessent la pensée de nos "frères protestants"; qu'il vaut mieux s'en débarrasser et de ne pas en faire état pour faciliter le rapprochement des protestants de L'ÉGLISE !"

Aujourd'hui on peut constater que ce PLAN a fonctionné : des médailles et scapulaires, on n'en entend plus parler et on ne peut plus s'en procurer !

Or, prenons un exemple : La Sainte Vierge apparut en 1261 à LONDRES à Saint SIMON STOCK et lui remit le Scapulaire en lui promettant… "que toute personne portant le scapulaire à l'heure de sa mort serait préservé de l'Enfer", Quelle promesse ! !

En ma qualité de médecin confronté quotidiennement à la mort, je l'apprécie hautement !... Le but de notre vie ici-bas est d'arriver au Ciel. Plus de 30 Papes ont recommandé ce Scapulaire en l'utilisant eux-mêmes, des centaines de milles d'ecclésiastiques, Évêques et prêtres, des millions de catholiques l'ont porté ! Et voici qu'on ne peut plus s'en procurer aujourd'hui et qu'on n'en parle plus !

Haut de page

La Messe est un repas

Comme il était impossible de liquider la MESSE d'un seul coup, on a imaginé une procédure spéciale. On commence par changer la signification : la SAINTE MESSE, le RENOUVELLEMENT DU SACRIFICE DE LA CROIX a été ravalé à un REPAS, un BANQUET pour frères. Pour aboutir à cette transformation, on a eu recours à de nombreux changements de détails, déclarés sans importance chacun, mais dont l'ensemble a donné à la liturgie une forme nouvelle dotée, finalement d'un sens nouveau : LE REPAS. Et lorsque le Sacrifice du Calvaire aura disparu de la Sainte Messe la Fraternité supposée disparaîtra également : un mât tombe quand on détruit sa fondation.

L'usage des prières vernaculaires permet facilement de transformer en REPAS une MESSE et d'en évacuer le MYSTÈRE.

En plaçant le célébrant face au peuple-assistance on en fait un comédien, dont les faits et gestes attirent l'attention sur sa personne en la distrayant du Mystère de la Célébration. Les distractions ont lieu également dans le sens opposé. Nous catholiques, nous nous sommes laissés berner comme des idiots par les aménagements successifs et gradués de la "Nouvelle Liturgie" et leurs justifications.

Dans les Messes authentiques le prêtre se tient à l'Autel face à DIEU et au Crucifix comme tous les autres fidèles, dont il est le porte-parole. Dans l’assemblée des fidèles ceux installés dans le premier banc tournent bien le dos à ceux des autres bancs. Mais tous se concentrent sur l'Autel et le Crucifix et le tabernacle. Il n'en résulte aucun malaise.

En position du célébrant face au peuple le crucifix tourne le dos à l'assemblée en attendant de disparaître parce que rappelant que la célébration devrait être un sacrifice et non un repas !

Autre détail : il y avait toujours des reliques sur l'Autel. Aujourd'hui on s'en passe ; on a substitué des tables pour servir au Repas Fraternel. Plus besoin de reliques, qui risqueraient de maintenir un peu de sens sacré d'ambiance. Le langage du préposé à la cérémonie du Repas doit user de locutions banales et des gestes peu cérémonieux pour mettre à l’aise l'assistance.

Comme exception on admet, encore, la génuflexion du célébrant à la consécration ; les autres sont superflues. De même après le lavement des mains inutile de continuer à serrer le pouce et l'index, sauf à la consécration.

Le but avéré est l'élimination de gestes sacrés ou cérémonieux.

Par contre le PLAN recommande la multiplication de lectures prenant modèle sur la Cène Protestante ; il faut encourager la prédication, multiplier les cantiques ; introduire des temps de salutations entre frères et des demandes de pardon ! Cela anime et occupe l'assistance et réduit le temps disponible pour ce qui devrait être l'essentiel : adorer et honorer DIEU plutôt que L'HOMME.

Le PLAN est une inspiration diabolique ; tout en décrétant des dispositions anodines et, qui semblent acceptables à priori, elles camouflent le but : l'exclusion de L'ADORATION de DIEU et l'oubli prémédité du SACRIFICE DU CHRIST. L'actuelle "REUSSITE LITURGIQUE" : le NOM le prouve et, dans son prolongement la soi-disant FRATERNITÉ se liquidera toute seule !

Le tabernacle pose également des problèmes : face au peuple le prêtre serait caché par le tabernacle s'il restait disposé sur l'Autel ; placé derrière l'Autel le prêtre lui tournerait le dos tout en le cachant aux regards des fidèles. Le PLAN propose donc de lui faire perdre sa place prépondérante dans l'axe du choeur et de le déplacer à un emplacement moins en vue, qui ne favorisera pas la dévotion au SAINT SACREMENT ; qui permettra d'oublier les génuflexions en usage précédemment, gestes liés à la FOI EN LA PRÉSENCE RÉELLE... Cet emplacement ne devra pas gêner l'évolution ultérieure du choeur en fonction de l'organisation du REPAS FRATERNEL sur des tables remplaçant l'Autel ! Car on prétend revenir à la Cène du Jeudi-Saint en FRATERNITÉ sans le CHRIST et sans adoration de DIEU, en oubliant le SACRIFICE DU CHRIST. On se servira de pain ordinaire et les restes seront évacués dans la poubelle, comme à un repas ordinaire; à moins qu'ils servent de nourriture aux chiens. Comme le signale ironiquement le PLAN ! CE PLAN, qui rappelle toujours leur devoir aux catholiques de manifester leur amour aux FRÈRES PROTESTANTS ; qu’il faut récupérer pour L’ÉGLISE CATHOLIQUE par quelques accomodements-arrangements de la MESSE à la manière de la CÈNE ! Ami prêtre : ATTENTION, MÉFIE-TOI ! ! !

Haut de page

Changer la signification de l’Eucharistie

L’objectif principal du PLAN vise à séparer l'homme de l'AMOUR DE DIEU, or, si personne n'aime plus DIEU, personne n'aimera plus non plus son prochain. L’AMOUR DU PROCHAIN ne peut exister sans être fondé sur l' AMOUR de DIEU.

Au début le PLAN constate que L'EUCHARISTIE est au CENTRE DU CATHOLICISME : c'est le CHRIST-DIEU qui s'est présenté sous cette forme par AMOUR DES HOMMES. Aucun catholique n'accepterait la suppression de l'EUCHARISTIE !

Le PLAN prévoit donc la RÉVOLUTION PAR ETAPES, En un premier temps il faudra - progressivement - supprimer les signes de respect et de dévotion extérieurs dont est entourée l'EUCHARISTIE. Ainsi, pour recevoir la Sainte Communion, les fidèles ne doivent plus s'agenouiller ; comme il s'agit d'un repas il faut y participer normalement - debout. La distribution de la communion dans la main renforcera la brèche de désacralisation ouverte précédemment et confirmera la notion du REPAS : on se sert bien de la main pour prendre le pain ordinaire ! A la rigueur on donne aux petits enfants le pain dans la bouche, mais aux adultes... ? Voyons ! La communion étant désacralisée dans les gestes de réception, il est indiqué de mâcher bien visiblement comme du pain ordinaire ; en se référant éventuellement à la Cène du Jeudi Saint.

Le PLAN pédagogique utilise les données de la psychologie pour adultes pour les convaincre. II insiste en répétant : "qu'il faut agir comme le CHRIST a agi" "fait-le naturellement" "comme adulte" etc. Et il réussit à conditionner et à entraîner les meilleurs. L'objectif du PLAN visant toujours à l'élimination du sens du Sacré, le sens du Mystère, l'Eucharistie.

Point principal du PLAN, la suppression de la Foi en CHRIST-DIEU, Centre de L'EUCHARISTIE, en ravalant celle-ci à un REPAS FRATERNEL, REPAS DE COMMUNAUTÉS DE FRÈRES-CHRÉTIENS rassemblés. Suppression qui serait facile à réaliser en se servant des SLOGANS PUBLICITAIRES à répétition : FRATERNITÉ, COMMUNAUTÉ, FRÈRES ! Et le PLAN de terminer ironiquement ce chapitre en conseillant :..."laissez se rassembler les FRÈRES et chanter AMEN ! du moment que le CHRIST est absent manque le SACRE : ils finiront par se quereller" fraternellement !

Mais la panoplie des actions agressives énumérées jusqu'ici n'est pas exhaustive ; elle peut être complétée par l'organisation de la suppression des EXPOSITIONS DU SAINT-SACREMENT, des VEILLÉES DE PRIÈRES et de DÉVOTIONS PARTICULIÈRES, de toutes cérémonies ne donnant pas lieu à un REPAS POUR FRÈRES ! Par contre il faudra encourager les communions dans les logements privé qui ne peuvent avoir l'ambiance sacrée irradiante des sanctuaires, des Églises, des lieux de culte, des couvents imprégnés de la consécration des lieux, de la Présence Réelle du Sacrement de l'Autel, du témoignage des statues des Saints, Ex-Votos, de l'imprégnation des cérémonies religieuses.

Le PLAN suggère également la distribution de la Communion en-dehors des Messes, parce que celles-ci n'admettent pas le REPAS FRATERNEL. Il énumère encore des milliers de procédés, qui semblent de peu d'importance de prime abord, mais qui contribuent à effacer le sens du SACRÉ et de l'EUCHARISTIE.

Chers amis, vous pouvez les constater autour de vous : ne croyez pas au pur hasard !

Par exemple on suggère d'abandonner l'usage de la patène lors de la distribution de la Communion : car il est sans importance si des parties de l'Hostie consacrée tombent par terre. Encore : il faut encourager les fidèles à emporter les hosties consacrées à leur domicile et les placer en évidence sur des tableaux accrochés aux murs en attendant de les distribuer aux membres de la famille après le repas, distribution qui pourrait être faite par le père ou la mère.

Il importe surtout de concentrer l'attention des fidèles sur L'AMOUR DU PROCHAIN prioritaire, la réception de la communion devenant accessoire. D'ailleurs on colporte la prétendue constation que : un grand nombre de personnes, qui communient, n'aiment pas leur prochain et on les qualifie d'HYPOCRITES. Bien sûr on avance par petits pas : par des soupçons, par des calomnies, en vue de leur imposer la NOUVELLE LITURGIE - Expression d'une NOUVELLE RELIGION !

Chers amis, soyez prudents et sur vos gardes : les anges déchus sont au travail ! Heureusement leurs actions ont été contrariées par certaines déclarations du CONCILE VATICAN II, relatives à "L’EUCHARISTIE…" désignée comme étant le CENTRE de toute VIE CHRÉTIENNE et de tout APOSTOLAT... comme SACREMENT menant à "l'AMOUR DE DIEU et à L’AMOUR DU PROCHAIN". Comme SOURCE et POINT CULMINANS "de toute OEUVRE DE L'ÉGLISE" etc. Et de nombreux fidèles s'approchent encore tous les jours de la SAINTE COMMUNION conscients des paroles du CHRIST ; "En vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas le Corps du Fils de l'Homme et si vous ne buvez pas son Sang, vous n'aurez pas la vie en vous !"... "Celui qui mange mon Corps et qui boit mon Sang possède la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour, car mon corps est vraiment une nourriture et mon sang vraiment un breuvage." "Qui mange mon Corps et boit mon Sang est en moi et je suis en lui !"

Haut de page

Plus de vénération pour la Sainte Vierge, ni pour les Saints

Cette revendication faisait partie des premières exigences du PLAN en insistant sur le fait que : DIEU SEUL TU ADORERAS ; ni la Vierge Marie, ni les Saints ! Évidemment il est de notoriété publique, que les catholiques fidèles aux préceptes de l'Église adorent DIEU seul en sa TRINITÉ ; que les Saints ne sont pas adorés mais vénérés en tant qu'AMIS de DIEU, et placés comme intercesseurs dans les Église et chapelles votives. Cette vénération a été transformée par le PLAN en adoration avec conclusion de "suppression exigée ! A l'instar des frères-protestants. Une "révision oecuménique" du problème a remué les responsables ( prêtres & consorts ) dans de nombreux pays catholiques et a conduit à l'enlèvement des statues des Saints, de la Sainte VIERGE, et même des Chemins de Croix représentant la PASSION DU CHRIST ! Chaque cas a été motivé par des raisons différentes selon les lieux et le degré de naïveté des fidèles concernés.

En ce qui concerne les statues de la Sainte VIERGE leur limogeage n'a pas réussi partout en dépit de l'ambiance oecuménique dégagée par le CONCILE VATICAN II. En Espagne, par exemple, la majorité des Églises ont enlevé les statues des SAINTS.

Fait incroyable : au début du CONCILE un fort mouvement avait milité en faveur d'une réduction de la vénération liturgique à la Sainte VIERGE dans la Chrétienté. Mais le Pape régnant LUI rendit hommage en sa qualité de MÈRE DE L'ÉGLISE et le CONCILE LUI confirma ses titres de MÈRE DE DIEU, MÈRE et REINE, NOTRE PROTECTRICE, NOTRE AIDE, en confiant les fidèles à sa protection pour les conduire à l'UNION avec JÉSUS ; en rappelant son "ASSOMPTION AU CIEL" - Corps et Ame - où elle intercédera pour notre salut jusqu'à la fin du monde !

Contrariés par la volte-face du Concile à propos de leur action menée contre la Sainte VIERGE, les "initiés du PLAN" ont entrepris d'interpréter à leur façon certaines citations de la Bible ou de les faire arranger dans leur optique. Dans de nouvelles éditions le chapitre 1 des Évangiles selon Saint LUC a subi amputation de texte ! Ne riez pas, chers amis ! En 1970 parut une bible sous la responsabilité - "NIHIL OBSTAT" - du cardinal PATRICK O'BOYLB, Archevêque de WASHINGTON (USA). Celui-ci recommandait cette bible dans laquelle l'Annonce de l'Archange GABRIEL à MARIE était amputée de la phrase : "PLEINE DE GRACES" !

En effet, le PLAN constate, à juste titre, que dans ce même chapitre selon Saint LUC d'autres citations élogieuses pour la Sainte VIERGE ont trouvé leur place : II en retient quatre, qui devraient être "oubliées" : celle de "MERE DE DIEU".celle de "PLEINE DE GRACES", "BENIE ENTRE TOUTES LES FEMMES", "ME DIRONT BENIE TOUTES LES GÉNERATIONS" etc. Sans citer les invocations à relever dans les LITANIES ! Voire dans l'Évangile selon Saint MATHIEU, qui parle de "MARIE VIERGE ET MÈRE" reprenant une prophétie faite par le prophète ISAIAS quelques siècles auparavant. Attention mes amis ! Méfiez-vous des bibles trafiquées, dont des "catholiques".

Le PLAN stipule qu'il est essentiel de "détrôner" la SAINTE VIERGE si l'on veut réussir la destruction de L 'ÉGLISE. Dans cette optique l'appellation "MERE DE DIEU" doit être éliminée totalement et remplacée par "FEMME" comme l'appela le CHRIST CRUCIFIÉ. En même temps il faut déclancher une campagne mondiale rappelant le passage dans l’Évangile, qui parle de "FRÈRES DU CHRIST", car si Marie était la mère de plusieurs enfants en plus de JÉSUS, la MÈRE DU CHRIST ne pouvait être VIERGE ! Ce raisonnement est facile à propager parmi les braves gens du peuple ! L'abandon de la prière du Rosaire s'avère très nécessaire pour le même motif et d'autant plus qu'il nous éloigne de nos "FRÈRES PROTESTANTS". Point final aussi pour les NEUVAINES A LA SAINTE VIERGE qui relèvent de la BIGOTERIE caractérisée ! Vraiment la VIERGE MARIE s'est avérée être un point de résistance extra-ordinaire à l'action des destructeurs de L'ÉGLISE !

Dans le coeur des catholiques elle est restée "PLEINE DE GRACES", "BENIE ENTRE TOUTES LES FEMMES", "MERE DE DIEU et NOTRE MÈRE". On ne peut dire d'aucun être humain ce que la Bible a dit de MARIE, qualifications que nous retrouvons dans les invocations des LITANIES : "REINE DES SAINTS, REINE DES VIERGES, REINE DES MARTYRS, IMMACULÉE CONCEPTION, MÈRE DE L’ÉGLISE"… La dévotion pour la Sainte VIERGE restera une des marques d'authenticité du Catholicisme, un bouclier pour sa défense contre les attaques de ses ennemis !

Haut de page

Les exécutants de plan de destruction de l'Église

De conception satanique, sa structure compte (à l'époque de la mise en route) plus de 1300 agents communistes infiltrés dans la hiérarchie de L’ÉGLISE, ordonnés prêtres. (Note du traducteur : certains ont été démasqués au VATICAN même) En réalité il s'agit d’une AUTO-DESTRUCTION confiée aux catholiques eux-mêmes de préférence : catholiques "modernistes" induits en erreur et téléguidés par les agents du PLAN ! Ces derniers, infiltrés aux différents niveaux, manipulent jusqu'au "bons" Évêques, "bons" religieux, "bons" fidèles confiants en leurs "SLOGANS", dont notamment : "l'AMOUR DU PROCHAIN".

Chers amis catholiques : c'est vous, c'est moi, qu'ils cherchent à utiliser en nous chloroformant de "semi vérités" pour nous faire implanter "L'AMOUR DU PROCHAIN SANS L'AMOUR DE DIEU", pour faire remplacer "DIEU PAR L'HOMME", pour donner "PRIORITE à L’HOMME" en vue "d’OUBLIER DIEU"; pour faire "AIMER LA FEMME" et faire "OUBLIER LA SAINTE VIERGE" ! Pour réussir le coup final : âpres avoir réussi à démanteler "L'AMOUR DE DIEU" arriver à dépecer "L'AMOUR DU PROCHAIN " et couronner toute l'action par l'inévitable "DESTRUCTION de L’ÉGLISE CATHOLIQUE" - objectif du PLAN !

Ainsi l'appartenance à la Franc-Maçonnerie est-elle rendue possible aux "bons" catholiques, voire conseillée par certains "religieux". D'autres veulent faire croire qu'on peut être catholique et "spiritiste" et les "PENTECOTISTES" ont pu célébrer dans la Basilique SAINT PIERRE à ROME, sous PAUL VI. C'est nous induire en erreur et beaucoup de catholiques, voulant "être à la page", succombent !

Ailleurs on veut opposer la grande bonté du CHRIST à la rigueur de l’ÉGLISE des temps passés sans en détailler les raisons ; résultat - intoxication des fidèles.

Or, NOTRE SEIGNEUR nous a mis en garde contre les "fils des ténèbres" qui seront plus téméraires que "les fils de la lumière" : constatez les résultats !

Mais le CHRIST nous a assuré, également "qu'il sera avec son Église jusqu'à la fin des temps et que les portes de l’Enfer ne prévaudront pas contre Elle" ! et que le Ciel et la Terre passeront, mais que SES PAROLES ne passeront pas".

C'est pourquoi, chers amis, faites attention et conservez votre confiance dans le CHRIST et en la SAINTE MÈRE MARIE, qui est aussi votre mère !

Le PLAN prévoyait qu'en 1980 "L'AMOUR DE DIEU" serait supplanté par "L’AMOUR DU PROCHAIN", avec la conviction de la disparition ultérieure de L’AMOUR DU PROCHAIN non fondé sur L’AMOUR DE DIEU". Mais nous avons le ferme espoir que les PORTES DE l'ENFER ne prévaudront pas et... qu'en l'an 1980 "L'AMOUR DU PROCHAIN" continuera d'exister parce que l'homme continuera d'adorer et d'aimer Dieu . Vous et moi, nous l'aimerons de tout notre coeur, de toute notre âme, et de tout notre esprit !

- Fin -

NOTE : l'adresse indiquée sur la brochure allemande :

Dr ERWIN HOESS Kaiserstrasse 63 D-5100 AACHEN - BRD.

Haut de page

Note du traducteur

POST-SCRIPTUM DU TRADUCTEUR en français :

Cette traduction a été réalisée le jour de la fin du SYNODE 1985 convoqué à ROME pour fêter le 20° anniversaire de la clôture du CONCILE VATICAN II.

Le PLAN DE DESTRUCTION de L'ÉGLISE, qui a fait l'objet de cette traduction, a pu constater de grands progrès réalisés depuis la parution de la brochure ci-dessus datée de 1974. L'inventaire de ces "progrès" réalisés depuis par le PLAN demanderait une nouvelle brochure, plus volumineuse, qui dépasse nos moyens.

La "PERSISTANCE DU PLAN" ne peut faire de doutes ; bien au contraire. Son épanouissement dans "L’EGLISE CONCILIAIRE" envahie, dont l'éclatement choque même les "aveugles" consentants par esprit d'obéissance inconditionnelle, ne peut plus être camouflé ! Nous approchons de la "LUTTE FINALE" : L’AUTO-DESTRUCTION DE L'ÉGLISE CONCILIAIRE installée par le PLAN et ses agents. La véritable ÉGLISE CATHOLIQUE, celle du CHRIST, persécutée à nouveau officiellement, réduite à l’époque des catacombes dans le monde entier, ELLE subsistera jusqu’à la fin des temps selon la promesse du CHRIST !

Dans "MONDE et VIE du 6.12.1985 sous le titre

"Les Vingt Ans de VATICAN II par E. DELAMARE on signale qu'au "SYNODE Extraordinairement Ordinaire" qui vient de finir, une Majorité d'Évêques revendiquait :

- le démantèlement de la Curie, (pour affaiblir le pouvoir pontifical )

- le développement de la collégialité,

- l'augmentation des pouvoirs des Conférences épiscopales,

- l'attribution au SYNODE d'un pouvoir législatif jusqu'ici réservé au Pontife Romain.

... sous le titre : "Le Primat du Pape doit être brisé"...

Aussi longtemps : "que la primauté personnelle d'un seul ne sera pas éliminée de la Constitution de l'Église, toute réforme dans les autres domaines échouera. La puissance législative du Pape et de ses Cardinaux nommés par lui est l'obstacle institutionnel à toute vue réformatrice salutaire... La primauté pontificale constitue l'obstacle majeur. Car en elle affleure quelque chose de surnaturel au sein de ce monde temporel. Il est digne de remarquer que le journal de la Franc-Maçonnerie Européenne (franco-allemande), publiée par Wolfgang STAMMBERGER à BADEN-BADEN et à STRASBOURG dans son numéro de septembre 1984, s'exprime ainsi : "LE PRIMAT PERSONNEL DU PAPE DOIT ÊTRE BRISÉ"...

Entre les Revendications d'une majorité d'Évêques au Synode de 1985 convoqué à ROME en mémoire de la fin du CONCILE VATICAN II ("OUVERTURE AU MONDE"...) et les revendications - consignes réitérées de la FRANC-MACONNERIE EUROPÉENNE en 1984,peut-on en rester au constat d'une Simple Coïncidence ? Ne s'agirait-il pas de la découverte d'un des objectifs du PLAN ?

Accompagnée d'une véritable manifestation d’OBÉISSANCE à L'OBÉDIENCE DIRIGEANTE par les Courroies de TRANSMISSION infiltrées dans L'ÉGLISE CONCILIAIRE fêtant ses vingt ans officiellement, sa majorité Civile... ?

QUE DIEU NOUS VIENNE EN AIDE !

Haut de page

Exorcisme de Léon XIII - Articles Religieux - Livres et brochures - Religious items - Discover Marie-Julie - Infos du Sanctuaire - Conférences

Neuvaine de prière - Dévotion réparatrice - Paroles du Ciel - Découvrir Marie-Julie - Historique - Marie-Julie du Crucifix - Les demandes du Ciel

Le surnaturel - Oraisons et prières - Témoignages - Des extases de Marie-Julie - Les évènements annoncés - Quelques prophéties - Autres prophéties

Cris du Ciel - Le Sanctuaire de Marie-Julie - Informations légales - Conditions générales de vente - Contact - Accueil - Retour

© 2017 - Tous droits réservés "Association le Sanctuaire de Marie-Julie Jahenny" Tél : 02 40 51 06 81