Mort de Marie-Julie

Marie-Julie sur son lit de mort

Rien ne trouble Marie-Julie pendant ces derniers jours, en cette ultime préparation. Elle continuera simplement dans les actes les plus ordinaires à accomplir par amour la Volonté de son Jésus.

Malade, elle continue à se lever. Levée comme d’habitude le mardi matin 4 mars, elle demande à se coucher vers 10 h ½. Sans un mot, sans regret, sans une plainte, elle quitte le fauteuil de la cuisine, et se dirige sans jeter même un regard en arrière vers la cellule où doit s’accomplir cet acte mystérieux de l’entrée dans l’éternité, où doit venir le Bien-Aimé. Elle va, une dernière fois, s’étendre sur le .Bûcher de la Croix. Elle le sait, c’est pour mourir. Acte simple en soi qui va pour elle, couronner une vie de martyre.

Elle nous laissait le 24 février 1941, jour où nous la vîmes pour la dernière fois, l’impression d’une haute sainteté, d’une souffrance comme infinie. Nous la sentions en union continuelle avec Dieu, elle reprenait sa prière intérieure dès que nous ne lui parlions plus. Épuisée, accablée, nous la vîmes un instant rejeter la tête en arrière, vers la gauche, comme pour s’appuyer sur le bois d’une invisible croix. Le visage à la fois calme et douloureux, semblait rayonner. Ce fut très beau, inoubliable.

Les dernières paroles que Marie-Julie, la stigmatisée de Blain,

a prononcées avant sa mort, en février 1941

Écoutez ces paroles que Notre Seigneur vient de me dire :

" La guerre a été une miséricorde et on ne le reconnaîtra que plus tard et tous ceux qui auront souffert seront dans la joie, heureux d'avoir contribué à faire une France  nouvelle, dans laquelle Dieu prendra toutes ses complaisances.

Une fois que la France aura payé sa dette, elle sera récompensée par une telle abondance de grâces que, dans peu de temps, elle aura tout oublié.

Pour les puissances qui auront combattu avec tant d'intrépidité et de courage, elles recevront de la France la plus grande récompense : celle de prendre place au sein de l'Église catholique qui, elle-même, sortira de ce baptême de sang rajeunie et renouvelée.

Je vais briser tous les obstacles et renverser tous les projets de ceux qui empêchent la lumière de se faire, la France sera sauvée par des moyens hors de toute connaissance humaine.

Dieu s’en réserve le secret jusqu'au dernier moment.

Je me joue des projets des hommes, ma droite prépare des merveilles. Mon Coeur sera glorifié par toute la terre. Je me plairai à confondre l'orgueil des impies.

Et plus le monde sera hostile au surnaturel, plus merveilleux seront les faits qui confondront cette négation du surnaturel.

À la place de la bête s'élèveront deux trônes : celui du Sacré-Coeur et celui du Coeur Sacré de Marie.

Il sera reconnu que ce ne sera pas la force des hommes qui mettra fin à la guerre, qui ne se terminera que quand l'expiation sera terminée.

Ayant hâte d'en finir avec l'impiété et l'iniquité, et de voir la France telle que je la désire, j'abrégerai la durée par l'intensité.

Prenez courage, cette expiation est bientôt terminée, et soyez convaincus que la France une fois victorieuse, je ne la laisserai pas au pouvoir des impies. "

Le règne de Dieu est proche. Il va s'ouvrir par un fait aussi éclatant qu'inattendu.

Exorcisme de Léon XIII - Articles Religieux - Livres et brochures - Religious items - Discover Marie-Julie - Infos du Sanctuaire - Conférences

Neuvaine de prière - Dévotion réparatrice - Paroles du Ciel - Découvrir Marie-Julie - Historique - Marie-Julie du Crucifix - Les demandes du Ciel

Le surnaturel - Oraisons et prières - Témoignages - Des extases de Marie-Julie - Les évènements annoncés - Quelques prophéties - Autres prophéties

Cris du Ciel - Le Sanctuaire de Marie-Julie - Informations légales - Conditions générales de vente - Contact - Accueil - Retour

© 2017 - Tous droits réservés "Association le Sanctuaire de Marie-Julie Jahenny" Tél : 02 40 51 06 81