Marie-Julie et Quéquet

Sommaire

- Les assauts du démon

- Un petit colloque avec le diable

- C’est la marque du martyre

 

Les assauts du démon

Pour éviter les illusions et les artifices du démon qui se présente parfois à Marie-Julie sous les formes les plus hypocrites et les plus variées, elle demande de temps en temps pendant l'extase, de l'eau bénite avec laquelle elle se signe et avant de parler, elle invoque les lumières de l'Esprit-Saint. S'il vient à elle un Saint qu'elle ne connaît pas encore, elle l'oblige à un acte d'amour envers le Sacré Coeur de Jésus, si c'est le démon, il prend aussitôt la fuite. Le démon est facilement reconnu par elle maintenant. S'il apparaît avec une croix, elle est tordue, s'il a une auréole, il manque des rayons.

Le démon a tracassé Marie-Julie de bien des manières ; il l'a aussi battu en lui laissant des traces de ses coups. Il lui est même arrivé à la Sainte Table de ne pouvoir desserrer les dents, mais l'Abbé David, sachant ce que cela voulait dire approchait la Sainte Hostie de sa bouche et en présence du Corps du Divin Sauveur, Satan était obligé de lâcher prise et Marie-Julie pouvait ainsi communier malgré les efforts de l'enfer.

Haut de page

Un petit colloque avec le diable raconté par Marie Julie

J'ai bourré Quéquet et je lui ai dit :

- Tu t'embellis pour venir me voir et me tromper, tu n'est qu'un masque et une masse de péchés. Tout le sale qui est caché par dessous passe malgré toi par dessus. Tu crois avoir une belle couverture blanche, mais elle est toute noire et toute souillée, et partout je te reconnais.

Il dit :

- Si je prends cette belle façonnerie en dentelle, je te séduirai.

- Tu es trop laid, ne viens plus sur la Terre.

- J'en suis bien obligé car le plus grand parti m'y appelle.

- Eh bien ! moi, je te maudis. Ta voix ne me fait pas grand peur.

- Oh ! j'ai grand soif, dit-il.

- Viens, grand chien noir, je vais te donner à boire (c'était de l'eau bénite).

Il criait en se sauvant :

- Ça me brûle.

Haut de page

C’est la marque du martyre

" Le démon me laisse ben tranquille maintenant ", nous dit-elle un jour, sur la fin de sa vie. Il revint pourtant, surtout après le 2 février 1940 où Marie-Julie s’était offerte une fois de plus à rester encore pour les pécheurs.

Elle sauvait les âmes ! Elle ne mourrait donc jamais, cette petite femme qui lui arrachait sa proie ! Aussi l’esprit du mal voulut-il tenter un dernier assaut : des bruits insolites sont entendus tout d’abord dans la chaumière. " N’ayez pas peur, ma petite sœur, dit Marie-Julie à sa garde, il ne vous fera pas de mal ! "

C’est la nuit, Satan est là, dans la cellule, près de celle qu’il voudrait bien anéantir. Il ne peut la toucher ! Mais, il la fixe de son regard d’enfer. La garde entend Marie-Julie gémir, puis s’écrier avec angoisse " Je ne puis soutenir ce regard " Satan avait disparu.

Remarquant un jour sur le cher visage des traces de blessure :

" Vous êtes tombée, Marie-Julie ? "

" Oui, je sais pas comment, je crois ben que c’est le démon qui m’a poussée. "

" Le démon ! Justement, j’ai là de l’eau bénite prise à l’église ce matin. "

" Oh ! Mettez-en partout ! Commencez là " et elle me montrait la cellule.

" C’est Dieu, dit-elle ensuite, qui vous a donné cette pensée de l’eau bénite. "

Comme je faisais alors de nouveau allusion aux cicatrices de sa chute récente sur la joue gauche :

" C’est la marque du martyre " dit-elle.

Haut de page

Exorcisme de Léon XIII - Articles Religieux - Livres et brochures - Religious items - Discover Marie-Julie - Infos du Sanctuaire - Conférences

Neuvaine de prière - Dévotion réparatrice - Paroles du Ciel - Découvrir Marie-Julie - Historique - Marie-Julie du Crucifix - Les demandes du Ciel

Le surnaturel - Oraisons et prières - Témoignages - Des extases de Marie-Julie - Les évènements annoncés - Quelques prophéties - Autres prophéties

Cris du Ciel - Le Sanctuaire de Marie-Julie - Informations légales - Conditions générales de vente - Contact - Accueil - Retour

© 2017 - Tous droits réservés "Association le Sanctuaire de Marie-Julie Jahenny" Tél : 02 40 51 06 81