Lettre du père JAHENNY

Monseigneur De La MOTTE

Monseigneur,

M’appuyant sur le précepte divin : " demandez et vous recevrez ; cherchez et vous trouverez ; frappez et il vous sera ouvert " ; je viens, le coeur brisé mais fort de mon autorité paternelle, je viens humblement réclamer à votre Grandeur, pour ma fille Marie-Julie, le droit de tous les chrétiens à la participation aux sacrements.

Depuis seize mois elle languit sur son lit de douleur. Depuis dix mois elle est sans direction et sans sacrement. Qu’a donc fait cette chère enfant pour être ainsi traitée ? Dieu ne l’a pas rejetée du nombre de ses enfants. Aussi, ce bon Maître se plaint-il hautement de cet abandon qui est, dit-il, contre toutes les vertus de l’âme chrétienne et contre toutes les lois de la Sainte Église.

Cette âme a été rachetée au prix du sang de Notre Seigneur. Il veut son salut et c’est au nom de ce divin Rédempteur que je réclame la charité pour elle. Vous êtes le pasteur des âmes. Un mot pour elle qui vit dans le délaissement ! La charité pour celle qui souffre, souffre !

Monsieur Rabine refuse de confesser ma fille parce qu ‘elle ne l’entend pas. Cette surdité, Monseigneur, est l’oeuvre de Dieu qui a, en cela, ses desseins. Qui donc peut mettre des bornes à sa puissance ? Le prêtre, dans son saint ministère, confesse souvent des sourds. Ce refus n ‘est donc point légitime. Les soins spirituels semblent ne point le préoccuper. Il n’a qu’une seule pensée, celle que poursuivent ceux qui nous persécutent.

Ils voudraient m’empêcher de recevoir, le vendredi, les quelques personnes qui viennent prier avec nous, les quelques amis fidèles qui nous visitent depuis six ans et nous consolent pendant l’épreuve. Personne, Monseigneur, ne peut m’enlever cette liberté. Votre Grandeur l’a dit et votre vénérable prédécesseur le pensait aussi. C’est mon droit d’avoir des témoins qui renseignent, éclairent et soient capables de répondre aux calomnies dont on charge mon enfant.

Ah ! Monseigneur, écoutez ma prière ! Que votre coeur s’ouvre à mes supplications ! Rendez à mon enfant les consolations dues à tous les chrétiens, en la faisant participer aux sacrements et nos âmes vous béniront. Que votre passage soit pour elle qui souffre la lumière qui éclaire et console !

Exorcisme de Léon XIII - Articles Religieux - Livres et brochures - Religious items - Discover Marie-Julie - Infos du Sanctuaire - Conférences

Neuvaine de prière - Dévotion réparatrice - Paroles du Ciel - Découvrir Marie-Julie - Historique - Marie-Julie du Crucifix - Les demandes du Ciel

Le surnaturel - Oraisons et prières - Témoignages - Des extases de Marie-Julie - Les évènements annoncés - Quelques prophéties - Autres prophéties

Cris du Ciel - Le Sanctuaire de Marie-Julie - Informations légales - Conditions générales de vente - Contact - Accueil - Retour

© 201 - Tous droits réservés "Association le Sanctuaire de Marie-Julie Jahenny" Tél : 02 40 51 06 81