Sommaire : Quelques lettres reçues – Préface – Prière de Saint-Louis Roi de France – Avant-propos – LIVRE I – La mission divine de la France – Le pacte de Tolbiac – Le baptistère de Reims – La Sainte Ampoule – Les armes de France – Le testament de Saint Rémi – Le sacre des Rois de France – Le miracle des Rois de France. La guérison des écrouelles – Le jeudi saint des Rois de France – Le Roi père de la France et de tous ses sujets – Le Christ clef de voûte de l’ancienne France et Roi de l’Univers – Conclusion du Livre 1er : Vers l’Avenir : la Loi Salique et le choix divin – LIVRE II – LA MISSION DE LA FANCE PROUVEE PAR SON HISTOIRE Première partie – Les droits de Dieu, chartre de la France jusqu’à 1789. De Clovis à Saint-Louis – La France et ses Rois entraînent le monde chrétien aux croisades – L’incarnation vivante du Roi très chrétien : Saint-Louis – La première infidélité de la France entraîne son premier châtiment – La mission de Jeanne d’Arc – Les fautes des derniers Valois entraînent leur châtiment – Le règne de Louis XIII et la consécration de la France à la Vierge – Louis XIV – Louis XV – Louis XIV, le Roi martyr – L’esprit apostolique de la Royauté française – Deuxième partie – La négation des droits de Dieu – «les droits de l’homme» – Charte de la France depuis 1789 – Les régimes se succèdent et s’écroulent – Le plus grand des châtiments : La République – Conclusion générale.

LIVRE I

LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE

«Chaque Nation, comme chaque individu, a reçu une mission qu’elle doit accomplir», a dit Joseph de Maistre. Celle de la France est d’exécuter les gestes de Dieu, «Gesta Dei per Francos».

Et le grand Philosophe d’ajouter : «Le châtiment des Français sort de toutes les règles ordinaires et la protection accordée à la France en sort aussi, mais ces deux prodiges réunis se multiplient l’un par l’autre, et présentent un des spectacles les plus étonnants que l’œil humain ait jamais contemplés».

Strabon, le grand Géographe de l’Antiquité semble l’avoir pressenti quand il écrit de la Gaule :

«Personne ne pourrait douter, en contemplant cette œuvre de la Providence, qu’Elle n’ait disposé ainsi ce pays avec intention et non au hasard».

En effet, Dieu a toujours préparé Ses voies. De toute éternité, dans Sa prescience des événements, Il avait jeté Son dévolu sur notre pays et choisi notre peuple pour succéder au peuple Juif et remplir, pendant l’ère chrétienne, la mission divine qui avait été assignée à ce dernier sous l’Ancien Testament.

Cette mission a été et demeure la plus glorieuse, assurément, de toutes celles qu’Il a jamais confiées à une nation. Aussi, parce que cette mission en raison même de son importance fera encourir fatalement à la France les assauts répétés de l’Enfer déchaîné, va-t-Il, dans Sa prescience des événements, lui donner un protecteur d’autant plus puissant que les attaques infernales seront plus farouches. Il choisit alors le plus puissant et le premier de tous les Anges, le Chef de toutes les Milices Célestes, le grand vainqueur de Satan : saint Michel, qui est associé à toutes les grandes pages de notre histoire, et qui inspira personnellement Jeanne d’Arc en lui déclarant : «Je suis Michel, le Protecteur de la France».

Déjà, les peuplades de la Gaule croyaient à l’immortalité de l’âme et méprisaient la mort et, bien avant la naissance du Christ, avaient le culte de la Vierge qui devait enfanter le Sauveur du Monde, culte que Notre-Dame de Chartres a continué en le christianisant.

Dans la lutte engagée entre Vercingétorix et César — cinquante ans avant l’avènement du christianisme — ne peut-on voir encore l’un des signes de la prédestination de notre pays, dont le jeune chef inflige à Rome — c’est-à-dire au paganisme officiel — la sanglante défaite de Gergovie ? Éphémère victoire, sans doute, puisque l’héroïque chef gaulois est vaincu en définitive et que, magnanimement pour sauver son peuple des représailles romaines, il s’offre en holocauste, est traîné en esclave derrière le char de César et est égorgé à Rome dans cette prison Mamertine où, un siècle plus tard, le premier Vicaire du Christ, saint Pierre, sera crucifié...  

La Mission Divine de la France

22.35 € – 270 pages – Édition 1955

ISBN 978-2-919247-18-9

Exorcisme de Léon XIII - Articles Religieux - Livres et brochures - Religious items - Discover Marie-Julie - Infos du Sanctuaire - Conférences

Neuvaine de prière - Dévotion réparatrice - Paroles du Ciel - Découvrir Marie-Julie - Historique - Marie-Julie du Crucifix - Les demandes du Ciel

Le surnaturel - Oraisons et prières - Témoignages - Des extases de Marie-Julie - Les évènements annoncés - Quelques prophéties - Autres prophéties

Cris du Ciel - Le Sanctuaire de Marie-Julie - Informations légales - Conditions générales de vente - Contact - Accueil - Retour

© 2017 - Tous droits réservés "Association le Sanctuaire de Marie-Julie Jahenny" Tél : 02 40 51 06 81