Cierge en cire d'abeille bénite

La bénédiction des cierges : le 2 février

La Présentation de Jésus au temple ou la Purification est vulgairement appelée Chandeleur parce que la Messe est précédée d’une bénédiction solennelle de cierges, désignés, autrefois, sous le nom générique de chandelles ; ces cierges sont allumés et portés en procession pour représenter le voyage de la très sainte Vierge et de saint Joseph portant Jésus au temple ; leur lumière fait allusion à la parole du vieillard Siméon appelant Jésus la Lumière des nations

Au cours de la première oraison le prêtre demande à Dieu de «bénir et de sanctifier des cierges, pour l’usage des hommes, pour la santé des corps et des âmes, sur terre comme sur mer».

Extase du 20 septembre 1880

La Flamme dit :

"Il y aura deux jours d’affreuses ténèbres, distincts de ceux annoncés. Le firmament sera violet et rouge, si bas que la touffe des arbres élevés y sera comme perdue. Ces deux jours vous préviendront, comme une preuve authentique de sa bonté, preuve aussi de la descente de la colère de Dieu sur la terre.

Vous ne serez pas exempts de ces ténèbres. Jusqu’ici, aucune âme ne les a mentionnées, car ce ne sont pas celles dont beaucoup ont eu connaissance."

Pour résister à tous ces signes, l'eau bénite sera une force et une consolation, ainsi que le cierge, mais de cire. Tous ceux qui ne sont pas de cette pâte ne serviront à rien.

"Il y aura trois jours de ténèbres physiques. Pendant trois nuits et deux jours, il y aura une nuit continuelle. Les cierges de cire bénits pourront seuls donner de la lumière en cette horrible obscurité : un seul suffira pour les trois jours mais, dans les maisons des impies, ils ne donneront aucune clarté. Les éclairs pénétreront dans vos demeures, mais n’y éteindront pas les cierges : ni le vent ni la tempête ne pourront les éteindre."

"Mes enfants, dit la Sainte Vierge, remarquez bien mes paroles …Dans ces jours de deuil, il y aura un nouveau tremblement de terre, moins fort que beaucoup d’autres, moins fort qu’en beaucoup d’autres lieux. Il sera facile de le remarquer : tout tremblera, excepté le meuble où brûlera le cierge de cire. Vous vous grouperez tout autour, avec le Crucifix et mon image bénite. Voilà ce qui éloignera de vous cette frayeur qui, pendant ces jours, sera cause de beaucoup de morts.

Voici une preuve de ma bonté : ceux qui m’auront bien servie et invoquée, et qui garderont dans leur demeure mon image bénite, je garderai sans dommage tout ce qui leur appartient.

Pendant ces trois jours, je protégerai leurs bestiaux affamés. Je les garderai, car il sera impossible d’entrouvrir une seule porte. La faim des animaux sera rassasiée par moi, sans aucune nourriture."

Voir aussi l'extase du 8 mars 1881

Réf 4001 - Offrande minimale 1.50 €

RAPPEL : Un objet qui a été béni et qui est vendu, perd automatiquement la bénédiction qui lui a été faite.

Il convient donc dans ce cas là de faire une offrande.

Exorcisme de Léon XIII - Articles Religieux - Livres et brochures - Religious items - Discover Marie-Julie - Infos du Sanctuaire - Conférences

Neuvaine de prière - Dévotion réparatrice - Paroles du Ciel - Découvrir Marie-Julie - Historique - Marie-Julie du Crucifix - Les demandes du Ciel

Le surnaturel - Oraisons et prières - Témoignages - Des extases de Marie-Julie - Les évènements annoncés - Quelques prophéties - Autres prophéties

Cris du Ciel - Le Sanctuaire de Marie-Julie - Informations légales - Conditions générales de vente - Contact - Accueil - Retour

© 2017 - Tous droits réservés "Association le Sanctuaire de Marie-Julie Jahenny" Tél : 02 40 51 06 81